Petit mémo pour profiter et déconnecter en vacances

On les attend souvent toute l’année avec impatience… les vacances ! Alors, comment se déconnecter, en profiter pleinement et ne pas avoir ce petit goût de trop peu quand c’est déjà le moment de retrouver son quotidien ?

On vous livre notre mémo pour des vacances « déconnectées » !liste du bonheur


« Vacances »… Ce mot, qui nous fait souvent rêver et qui nous vient du latin, signifie « être innocupé », « avoir du temps libre« . On y aspire toutes et tous et nous en avons besoin. Car c’est pendant les vacances que nous rechargeons nos batteries, que nous nous ressourçons, nous reposons, pour repartir alors d’un meilleur pied dans la vie active. Selon le psychologue du travail, Sébastien Hof*, les vacances jouent d’ailleurs un rôle dans la productivité au travail : reposés et détendus, nous sommes alors plus efficaces au travail, notre cerveau a besoin de se déconnecter pour se régénérer.

Même si dans notre pays, nous sommes assez bien lotis en jours de congé, faut-il encore savoir en tirer parti et déconnecter.

La psychologue du travail, Claire Di Bartolomeo*, soutient que nous avons besoin d’une semaine de vacances pour se défaire de notre routine, et deux semaines consécutives pour vraiment se ressourcer.

Nous vous livrons nos trucs et astuces pour vous y aider, que vous partiez ailleurs ou que vous restiez chez vous 😉 .

#1 Organiser son départ/son absence

La semaine qui précède son départ, on se fixe un ou deux objectifs par jour à atteindre afin d’être, à la veille de son absence, libéré des urgences en cours. On prévient déjà ses collaborateurs et ses collègues de son départ imminent, et l’on essaie, tant que cela est possible, de ne pas s’ajouter de nouvelles tâches durant cette semaine. On prévoit d’en déléguer certaines aux personnes compétentes et de confiance. On n’oublie pas de dévier sa ligne de téléphone et de programmer un message automatique sur sa boîte mail pour prévenir ses correspondants de son absence, en laissant le nom et le numéro d’une personne de contact dans sa boîte. On quitte ainsi le bureau l’esprit plus tranquille et serein.

sable

#2 Débranchez-vous

Une fois en vacances, la première chose essentielle, mais » oh combien » difficile pour les plus « connectés » d’entre nous, est de se débrancher du monde virtuel ! Nous sommes, pour beaucoup, addicts à nos smartphones, aux réseaux sociaux, à nos e-mails, mais cette « addiction » nous empêche d’être complètement connectés à la réalité, à la vraie vie. Profitons des vacances pour se désintoxiquer ! On affine ses réglages et on enlève les notifications instantanées, on supprime la connexion à internet le temps des vacances. Croyez-moi, vous n’allez certainement rien manquer de « vital », et puis le bénéfice sera certainement beaucoup plus grand. Notre esprit se concentre alors sur d’autres choses que l’on n’aurait pas eu la chance de voir, si nous avions le nez scotché sur notre écran. On est en connexion avec la vraie vie, et ça, ça fait du bien ! On parie que vous n’aurez plus tant envie d’être relié à votre smartphone à la fin des vacances ?

Certains postes ou professions demandent cependant de rester joignable, même pendant les congés : définissez alors une plage horaire et un laps de temps bien défini pendant lesquels vous traitez vos urgences. Et surtout, tenez-y vous ! 😉

#3 Adopter la « slow » attitude

La Slow Life, c’est quoi ? C’est un concept qui va à l’encontre de la vie que nous menons à 100 à l’heure. Ce mode de vie fait de plus en plus d’adeptes : nous avons besoin de ralentir, de lever le pied, de prendre le temps de faire les choses. Et quel moment plus propice que les vacances pour tester ce nouveau rythme ? Prenons donc le temps, le temps de préparer une recette avec les produits locaux, le temps de la déguster, le temps de jouer avec ses enfants, le temps d’apprécier tous ces petits moments. C’est le retour à des valeurs simples qui nous sont chères, le retour à la qualité plutôt qu’à la quantité, le retour à l’ici et maintenant. Il paraît que l’essayer, c’est l’adopter : on l’expérimente ?image

#4 Se reposer, prendre du temps pour soi

En lien avec la « Slow Life », on profite de ce break pour se reposer. On a souvent tendance, pendant les vacances, à vouloir en faire trop, à établir un planning rempli d’activités, de choses à ne pas manquer, à visiter, à faire, … pour pouvoir se dire qu’on les a bien rentabilisées, ces vacances ! Mais à vouloir en faire trop, tout ceci peut perdre en qualité, et surtout, ça ne laisse pas beaucoup de place au repos ! Or c’est vital pour redémarrer une nouvelle année 😉 . Alors, on s’aménage des moments de farniente, une grasse matinée, des pauses dans la journée, pourquoi pas une petite sieste au grand air, du temps pour soi, tout ce qui nous permet de récupérer de l’énergie et de pouvoir par la suite, mener les autres activités de la journée.

#5 Lâcher prise

Stop aux contraintes du quotidien, on lâche prise et on respire : on devient plus flexible l’espace de quelques jours, on laisse tomber ou on assouplit certaines règles qui sont d’application le reste du temps… Tout le monde s’en portera mieux, nous, pour commencer, et puis le reste de la famille qui se réjouira de cette toute nouvelle liberté. On mange quand on a faim, on grignote des petites choses qu’on apprécie, on laisse les enfants aller dormir un peu plus tard, on s’autorise des petits plaisirs… bref, on se laisse vivre

person-beach-holiday-vacation-large

#6 Changer ses habitudes

Pour se sentir déconnecté de la routine quotidienne, à nous de casser nos habitudes. Et plus vite on les cassera, plus vite on sera « déroutinisés » 😉 . Alors on se dresse une liste de choses inhabituelles, différentes de celles de notre vie de tous les jours, on s’autorise ce qu’on ne fait pas d’habitude par manque de temps et on privilégie toutes ces petites choses, ces petits moments agréables et innovants. Comme quoi ? On lit un livre (un livre, des livres, c’est bien… c’est indispensable même, ça vous déconnecte à tous les coups!), on va au marché, on organise une balade nocturne, on marche les pieds dans l’eau, on teste un menu insolite, on invite sur un coup de tête des amis pour l’apéro, on fait de l’accrobranche, du camping sauvage en famille, on va pêcher, on explore les fonds sous-marins… Il y a des tas de choses à découvrir, à nous de laisser libre cours à notre imagination !

#7 Ne pas vouloir que tout soit parfait

On se conditionne avant les vacances, tout ne sera certainement pas parfait ! Ne nous mettons pas la pression non plus pour essayer que ça le soit ! C’est le meilleur moyen pour gâcher ses vacances et ruminer des pensées négatives qui ne nous aideront certainement pas à nous ressourcer. Alors oui, peut être que les enfants vont se chamailler et demander 150 fois si on est « bientôt arrivés », oui, nous allons peut-être nous aussi nous chamailler avec Monsieur ou Madame, ou les deux, l’hôtel sera peut-être bruyant ou le beau temps ne sera peut-être pas de la partie… Mais peu importe, tentons de gérer nos émotions et trouvons de quoi passer des moments agréables malgré les petites contrariétés. Et puis, au final, les situations les plus cocasses sont celles qui souvent nous laissent les plus beaux souvenirs et auxquelles nous repenserons le sourire aux lèvres ! 😉


A mettre dans sa valise :

Le petit mémo pour des vacances « déconnectées »
memo petit
Clic sur l’image pour télécharger et imprimer
Des livres
  • Vous voulez en savoir plus sur la Slow Life ?
    Ralentir. La slow attitude pour vivre mieux de Laurence Roux-Fouillet413I87GHpyL._SX307_BO1,204,203,200_
  • Un roman sur fond de développement personnel ? On a été séduites par la présentation de ce livre, que Fanny a rédigée sur son blog Anything is possible et on a bien envie de le glisser dans notre valise.
    Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes de Nicolas Fougeroussecelle poemes epreuves couv.indd
  • Un livre léger et humoristique, parfait pour lire sur un transat ? Celui-ci, c’est Vanessa qui vous le conseille 😉 .
    Rue du Bonheur d’Anna FredrikssonC_Rue-du-Bonheur_4883
Et aussi…

Des lunettes de soleil, de la crème solaire et surtout de la bonne humeur 😉 …

Sur ce, nous vous souhaitons d’excellentes vacances !


*Source : Le Figaro

Si vous aimez notre univers et nos articles, n’oubliez pas de vous abonner à notre page Facebook, notre compte Instagram ou de nous suivre sur Hellocoton.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires

  1. Je rêve de mes vacances… J’y pense tous les jours 🙂
    Je sais déjà que le plus difficile va être de déconnecter des mails, des réseaux sociaux, etc.
    Merci pour le clin d’oeil 😉

    • Laurélie Répondre

      Pareil ici 😉 on est un peu « addicts » et pourtant je pense que c’est essentiel pour vraiment se ressourcer… en Camargue l’année dernière, on n’avait pas le choix, on était un peu coupés du monde et finalement on s’est sentis beaucoup plus légers 🙂

  2. Bonne initiative de se déconnecter ! Et pourquoi pas l’appliquer aussi de temps en temps en-dehors des vacances, certains week-ends par exemple….

Laisser un message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate