Vamos a México!

Dans ma vie de famille, il y a parfois des petits grains de folie. Comme celui qui nous a poussés fin juin à franchir les portes d’une agence de voyages pour réserver des vacances au Portugal… et en ressortir avec des vacances au Mexique ! Voilà, ça c’est nous. Du coup, ça me fait quelques photos un peu exotiques à vous montrer… On y va ?!

Le Mexique avec un (des) enfant(s), c’est réaliste ?

Si c’est le trajet en avion qui vous inquiète, c’est le caractère de votre enfant qui déterminera la possibilité ou pas d’envisager un long trajet. Chez nous, on a la chance d’avoir un petit modèle de cinq ans assez patient dans les transports. Il faut dire qu’il a pris pour la première fois l’avion à cinq mois et qu’il a déjà effectué sans problème de longs trajets en voiture jusque dans le Midi.

Cela dit, un peu plus de dix heures d’avion, c’est tout de même très long. Surtout les deux dernières heures. Donc il faut prévoir un maximum d’activités distrayantes, de quoi manger, de quoi boire, de quoi lire. Et la patience de se lever toutes les vingt minutes. Mais dans l’ensemble, ça c’est bien passé.

Sur place, sivous rejoignez une zone touristique, pas de panique : vous aurez accès à tout ce dont vous pourriez avoir besoin. La Riviera Maya, par exemple, est une région accueillante et toutes les structures dont vous pourriez avoir besoin sont à portée de taxi.

Notre point de chute, Isla de Cozumel

L’île de Cozumel est située au large de la péninsule du Yucatán, en face de la Riviera Maya, dans la mer des Caraïbes. Elle est réputée pour ses spots de plongée et son eau cristalline et on y accède par bateau ou par avion. Elle était déjà habitée par les Mayas environ un millénaire avant Jésus-Christ, qui y vénéraient la déesse de la Lune, Chel. Les femmes s’y rendaient en pèlerinage lorsqu’elles souhaitaient avoir des enfants. L’île a également servi de base pour les pirates quelques siècles plus tard…

Flamants roses, Cozume, Mexique
Mes amis les flamants roses ❤
Disney Fantasy - Disney Cruise Line
Le fantastique bateau de croisière, le Disney Fantasy qui fait partie de la Disney Cruise Line et qui m’a fait rêver…
Ponton, plage de Cozumel
Le ponton de la plage, le premier matin, tôt, très tôt (vive le décalage horaire)

Aujourd’hui, l’île vit essentiellement du tourisme et de la plongée. De nombreux américains viennent à Cozumel, notamment grâce aux bateaux de croisière qui sillonnent les Caraïbes. On y croise également des canadiens, des mexicains, des argentins et des européens.

Iberostar Cozumel
Les petites maisons de notre hôtel, la plage côté barrière de corail, la mer des Caraïbes

Notre hôtel : Iberostar Cozumel

Nous avions réservé dans un hôtel All-In, l’Iberostar Cozumel. Certes, c’est moins typique et authentique qu’un Bed & Breakfast, mais avec un enfant de cinq ans dans les bagages, on préfère jouer la carte du confort et du côté pratique. Pour ceux et celles qui recherchent ce genre de services, nous pouvons vous dire que nous avons apprécié notre hôtel. La nature y est omniprésente (l’hôtel s’investit énormément dans la préservation de l’environnement), la qualité des prestations est très bonne et nous avons bien mangé. Autre point positif, tout le monde y est aimable !

Arbes aux souvenirs, Cozumel
L’hôtel organise régulièrement des mariages sur la plage. Nous avons assisté à une cérémonie américaine avec l’impression d’être dans une comédie digne des plus grands studios californiens !
Iberostar Cozumel - Animaux
L’environnement de l’Iberostar Cozumel est un havre de paix pour les animaux : iguanes, cochons sauvages, tortues, paons, chats, crabes, perroquets…

Nos visites : Chichén Itzá, Valladolid, Tulum

Si se prélasser au bord de la piscine ou sur la plage, ça va bien cinq minutes pour vous aussi, vous pourriez avoir envie de visiter un peu la région. Nous, on est un peu comme ça, il nous faut des activités. Voici nos principales visites…

Visite d’un cénote sur le trajet de Chichén Itzá

Depuis Cozumel, le trajet vers Chichén itzá est assez long, mais il en vaut la peine, et grandement !

Nous nous sommes d’abord arrêtés quelques instants pour visiter un des nombreux « cénotes » du Yucatan. Ce sont des puits naturels que l’on trouve au milieu de la jungle. Ils font partie d’un réseau de grottes et de rivières souterraines qui aurait été formé par un impact d’une météorite il y a environ 65 millions d’années. La même météorite qui aurait été à l’origine de l’extinction des dinosaures !

Cenote, Yucatan
Ouverture vers le monde extérieur du cénote Hubiku

Les cénotes ont été précieux au développement de la civilisation maya qui y trouvaient une source d’eau douce (mais aussi un moyen de communication avec les dieux de l’infra-monde ou -pire- un lieu sacrificiel).

Nous avons ensuite repris la route au milieu de la jungle pour arriver à notre destination du jour…

Chichen Izta

Le site archéologique est un des plus importants du monde. Il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 88 et a été élu en 2007 comme l’une des sept nouvelles merveilles du monde. La ville maya était un des centres religieux les plus importants du Mexique vers le 5ème siècle. Les mayas y ont érigé de nombreux bâtiments qui subsistent aujourd’hui. Les différentes générations ont contribué à développer le site tout en y apportant chacune leur vision du monde et de l’univers.

Vous résumer toute l’histoire maya en quelques lignes est impossible. La complexité de la civilisation, de ses constructions et de sa conception de la vie mérite des volumes entiers d’encyclopédie. Je ne me lancerai pas dans l’aventure, mais sachez qu’on ne peut qu’être qu’impressionné devant tant de connaissance !

Ruines de Chichen Itza, Mexique IMG_0914 IMG_7772 IMG_7784 IMG_7790Petit détour par Valladolid

Sur le chemin du retour, nous avons fait un (trop) bref arrêt à Valladolid. C’est une jolie petite ville typique fondée par un conquistador espagnol, Francisco de Montero en 1543. Elle garde beaucoup de traces de son passé, essentiellement au niveau architectural de style colonial.

Valladolid, Yucatan - MexiqueTulum, ruines et plage

Notre deuxième escapade a été vers Tulum, un autre site de ruines mayas bien moins éloigné que Chichen Itza. Il n’est pas situé en pleine jungle, mais le long de la mer des Caraïbes, ce qui donne une autre dimension à ce site archéologique qui était aussi un port fortifié pour le commerce. Érigé aux alentours de 564, la cité était toujours habitée par les mayas lors de l’invasion hispanique avant d’être abandonnée au 16ème siècle.

IMG_0727 IMG_0921 IMG_7864 IMG_7876 Aujourd’hui, c’est un site touristique très visité, peuplé de nombreux iguanes et bordés par une plage sublime et magique, de celles que l’on voit seulement dans les magazines…

Plage de TulumRepos & Farniente

Nous avons adapté le reste de notre planning et de nos activités à notre petit garçon qui avait également besoin de se reposer un peu, de jouer, de nager dans la piscine et de chercher des coquillages dans le sable.

Un soir, au coucher du soleil, nous avons diné à bord d’un bateau de pirates pour un spectacle vraiment sympa (Liam était vraiment impressionné) et nous avons bien rigolé avant de nous délecter de homard. Un sacré souvenir !

Nous avons passé de très chouettes moments, conscients d’être chanceux d’être là-bas, en famille.

Deux trois mots sur la météo : nous sommes partis entre la fin juillet et le début du mois d’août. Ce n’est pas la saison la plus sèche, mais nous avons eu très peu de pluie, essentiellement durant la nuit. Nous avions déjà visité Cuba à la même période il y a six ans et nous savions que la pluie ne dure jamais bien longtemps au paradis !

Vacances au Mexique


Si vous aimez notre univers et nos articles, n’oubliez pas de vous abonner à notre page Facebook, notre compte Instagram ou de nous suivre sur Hellocoton.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires

Laisser un message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate