Et puis un jour, des cheveux blancs…

A l’aube de ma première « colo », la quarantaine qui se profile à l’horizon, je m’horrifie ! Mais, non, hier encore, j’avais 12 ans, deux couettes, un appareil dentaire et des patins à roulettes ! Hier, j’avais 18 ans, j’apprenais à conduire et je traçais ma route, des rêves et des idéaux plein la tête ; hier, j’avais 28 ans, et ma fille poussait son premier cri…

Et pourtant, aujourd’hui, dans ma chevelure presque noire, ils me narguent, avec leur blancheur éclatante ! Et j’aurai beau les camoufler, on sait, vous et moi, que ce ne serait qu’un leurre


Le temps passe… vite…

Vous aussi, vous avez cette impression que le temps file ? Vous aussi, quand on vous parle des enfants des années ’90, vous pensez que ce sont encore de tout petits bambins ?

Vous non plus, vous n’y croyez pas quand on vous dit que « La Boum » a presque 30 ans et que Hugh Grant en a, lui, presque 60 ?

Alors, vous devez sans doute souffrir, comme moi, du syndrome du « mon dieu, que le temps passe trop vite » !

Et ce qui est étrange dans tout ça, c’est que plus on avance en âge, plus cela a l’air de s’accélérer (bon, ça, il paraît que c’est neurologique) !


Non, mais, il est où le bouton « pause » ?

Tout ça peut paraître « légèrement » anxiogène, vous ne trouvez pas ? Si hier, on avait encore 22 ans, cela veut-il dire que demain, on pourrait déjà en avoir 58 ?

Et en plus, nous sommes aussi très paradoxales : qui ne dit jamais « oh vivement que l’hiver soit fini ! » (moiiii !), ou « oh bien vite les vacances ! » (encore moiiii !).

Si personne n’a encore inventé la machine à arrêter le temps ou le fameux bouton « pause », il existe pourtant quelques petits trucs à appliquer pour avoir la sensation de suspendre un peu le temps !


Mettre des points de suspension dans chaque journée : nos astuces

  1. Prendre le temps

Je vous vois venir : elle est trop facile celle-là ! 🙂 Mais pourtant, c’est une des choses essentielles ! Prendre le temps et ralentir le rythme… On a toutes tendance à courir dans tous les sens, à faire 1000 choses à la fois, à penser sans arrêt : stop ! Parfois, on n’a pas vraiment le choix, mais avons-nous vaiment besoin de faire toutes ces choses en « courant » ? Mesurons les niveaux d’urgence et accordons-nous une vraie pause dans la journée, un vrai moment où l’on casse le rythme. Nous faisons souvent les choses en mode « automatique », sans réfléchir, cela ne nous permet pas de savourer l’instant. Prenons un peu de temps chaque jour pour faire les choses en conscience (et une chose à la fois !), s’arrêter quelques instants et se concentrer pour admirer ce qu’il y a autour de nous, écouter, sentir, respirer, cela permet de suspendre un peu le temps et de s’ancrer dans le présent.

On est beaucoup, je pense, à trouver également que nos enfants grandissent trop vite, on a cette impression de les avoir vu naître il y a à peine quelques jours, qu’ils soufflent déjà leur dixième bougie… Tous ces moments sont précieux, prenons également le temps de les regarder grandir, faisons-en une de nos priorités si tel est notre besoin, et passons des moments de qualité (plus que de quantité) avec eux… Nous aurons alors l’impression d’avoir défié un peu le temps qui passe 😉 .

  1. Intégrer de la nouveauté

Exit la routine ! Il est temps de stimuler notre cerveau et de sortir de notre mode « automate » ! Comment ? Changeons nos habitudes et explorons de nouvelles pistes : prenons un autre chemin que celui que nous empruntons habituellement, changeons de place à table au moment du repas, permuttons de bureau avec notre collègue le temps d’une semaine, organisons une journée à thème (un thème d’un jour : le vert ; on s’habille avec du vert, on mange des aliments verts,…) ou une activité originale qui bouscule notre routine. Sortir de sa zone de confort et imaginer de nouveaux projets, rêver, cela permet de se sentir vivant, de focaliser son attention sur des choses positives et de rendre ses journées plus mémorables.

  1. Vivre chaque jour comme si c’était le premier

En grandissant, beaucoup de choses perdent de leurs saveurs, parce que nous n’y prêtons plus vraiment attention, parce qu’elles font partie de notre quotidien depuis trop longtemps. Vivons chaque journée comme si nous étions encore un enfant, redécouvrons les choses qui nous entourent, comme si c’était la première fois que nous les voyions, vivions, entendions ; ouvrons grand nos yeux, émerveillons-nous et partons en exploration !

  1. Pratiquer la relaxation ou la méditation

Se concentrer sur sa respiration nous aidera à ralentir le rythme. Ces pratiques permettent de se détendre, diminuent le stress et nous aident à nous sentir dans l’instant, cela n’est plus à prouver… Mais maintenant, il est temps de s’y mettre 😉 ! Cela peut ne prendre que quelques minutes par jour, mais ce sera une vraie bouffée d’oxygène dans des journées parfois trop chargées !

  1. Et puis…

Si vous êtes pleine de malice, vous pouvez quand même tenter d’inventer la machine à arrêter le temps, on ne sait jamais 😉 ! (et je me dévoue, prem’s pour la tester 🙂 )


Et vous, quels sont vos trucs et astuces pour contrer le temps ? Vous trouvez aussi que cela passe trop vite ? Racontez-nous…


Si vous aimez notre univers et nos articles, n’oubliez pas de vous abonner à notre page Facebook, notre compte Instagram ou de nous suivre sur Hellocoton.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires

  1. Moi, je tente simplement de découvrir des choses nouvelles tous les jours et chaque jour, de m’émerveille des choses qui ne m’emballaient pas plus que ça auparavant.

  2. Hello ! Ici les cheveux blancs, ça fait 18 ans.. et j’en ai 37 ! Bam, prends ça dans ta face, aie aie aie !
    MErci pour cet article plein de poésie sur le temps qui passe et qui adoucit un peu le constat qu’on finira toutes décrépies XD mais pleines de sageeeeeeeeeeeeeeeeeeeeesse ! 🙂

    • Laurélie Répondre

      😀 c’est le principal finalement ;)))
      Merci pour ton commentaire ! <3
      A bientôt !

Laisser un message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate