Recette : des grissini italiens maison pour l’apéro

Aujourd’hui, je vous emmène en Italie. On ne va pas prendre la route pour le soleil hélas, mais on va le faire entrer dans la maison à l’heure de l’apéro avec une recette de grissini pour les repas de famille qui approchent à grands pas ! Une idée super simple, déclinable à l’infini qui se mariera à merveille avec différents « dips » comme le houmous, le caviar d’aubergine ou une bonne rillette de sardines.
On file en cuisine ?

C’est quoi un grissino ?

Un grissino, des grissini. Ou un gressin si vous préférez la version française.
Tous ces jolis mots pour parler d’un petit pain italien (en provenance de la région de Turin) fin et allongé comme un bâtonnet, très croustillant. Ils ne sont, la plupart du temps, pas plus larges qu’un gros crayon et mesurent une vingtaine de centimètres. On les consomme à l’heure de l’apéro et ils se dégustent natures, aromatisés ou encore accompagnés de jambon de parme ou de préparations dans lesquels ils sont trempés. Miam !

Là, tout de suite, vous vous dites que ça serait super pour le prochain repas entre amis ou en famille ? Je vais vous donner le moyen de ravir les palais de vos invités tout en claironnant fièrement qu’ils sont faits maison. Et vous allez voir, c’est super simple à faire.

Ingrédients pour la préparation d’une trentaine de grissini

  • 250g de farine de blé blanche (T55 ou T65)
  • 15cl d’eau tiède
  • 10g de levure sèche ou fraîche
  • 1 petite cuillère de sel
  • 4cl d’huile d’olive
Mon petit truc en plus :

L’avantage d’être mariée à un italien, c’est d’avoir des petits conseils de la belle-famille. C’est pour cela que lorsque je fais de la pâte à pizza ou ma pâte à grissini, je remplace toujours entre 1/5ème et 1/4 de ma farine par de la semoule de blé dur. Cela donne beaucoup plus de croustillant ! Ici, j’ai par exemple remplacé 50g de farine par 50g de semoule de blé.
Bien sûr c’est facultatif, mais c’est ma petite touche personnelle héritée de là-bas !

Préparation de la pâte, découpage et cuisson de grissini

  • Vous avez un robot ou une machine à pain ?
    Parfait, vous y mettez tous les ingrédients et vous attendez que la magie prenne en la faisant tourner durant quelques minutes pour former une jolie pâte.
  • Vous faites tout à la main comme moi ?
    Délayez la levure dans l’eau tiède et ajoutez-la au mélange farine-sel-huile avant de pétrir jusqu’à obtenir la consistance souhaitée.

Astuce : si vous travaillez en grosses quantités, découpez votre pâte en plusieurs pâtons, ce sera plus facile à travailler plus tard.

Ensuite, vous laissez pauser une bonne heure dans un endroit sec et pas trop froid pour que la pâte lève tranquillement.

préparation pâte à grissini

Une heure plus tard, vous faites préchauffer votre four à une température de 180°c (Th. 6) et pendant ce temps, vous aplatissez votre pâte sous le rouleau à pâtisserie. L’étape suivante consiste à découper des petites bandelettes d’environ 1cm de large que vous roulerez ensuite comme des petits boudins serrés. Faites attention à ce qu’ils soient bien réguliers afin d’avoir une cuisson uniforme (et c’est la partie qui me donne le plus de fil à retordre, vous allez voir…).

pâe à grissini

J’avoue que pour cette étape, je triche un peu puisque j’utilise mon extracteur de jus, le Jazz Max, qui est muni d’accessoires pour faire les pâtes fraîches et les grissini 😉

Placez-les sur du papier sulfurisé sans qu’ils se touchent, badigeonnez-les d’huile d’olive et enfournez-les durant une quinzaine de minutes en surveillant la cuisson.

recette-de-gressins-grissini
Je vous l’avais dit, la régularité, ce n’est pas au top… 😉

Variantes gourmandes : grissini parfumés

Vous souhaitez aromatiser vos grissini ? C’est une idée géniale et facile à mettre en œuvre ! Il vous suffit d’ajouter un ingrédient à votre préparation. Vous pouvez jouer avec :

  • du romarin séché
  • de l’origan séché
  • du pesto
  • de la tapenade d’olives vertes ou noires
  • de la tapenade de tomates séchées
  • du parmesan

Tout cela se mélange facilement à votre pâte durant la préparation de celle-ci. Il vous suffit d’ajouter l’ingrédient voulu au moment du pétrissage, petite quantité par petite quantité pour garder le contrôle de l’élasticité de votre pâte. N’hésitez pas à ajouter un peu de farine si votre pâte devenait trop collante.

Attention, si vous décidez d’ajouter à votre pâte une tapenade ou un pesto, ceux-ci sont souvent préparés à base d’huile d’olive. Il vaut alors mieux diminuer la quantité de celle-ci dans la recette de base. Vous pouvez soustraire la moitié de la quantité nécessaire et ajuster si nécessaire selon la consistance obtenue.

Vous pouvez également garnir vos grissini de graines de pavot, de sésame, de fleur de sel…
Pour cela, une fois les grissini formés sur votre plaque et badigeonnés d’huile, saupoudrez-les de graines et/ou de fleur de sel avant de les enfourner.

Et pour accompagner mes grissini ?

Traditionnellement les grissini se consomment tels quels ou accompagnés d’un vrai jambon de parme savoureux. Cependant, pour rendre l’apéro plus amusant et lui donner plus de saveurs, vous pouvez confectionner des sauces et dips dans lesquels vos convives pourront tremper leur grissino avant de le croquer.

J’ai repéré sur le web quelques recettes délicieuses à tester :

sauces ou préparations pour tremper gressins grissini

  1. Dip de thon, câpres et persil
  2. Dip d’aubergine et lentilles corail au lait de coco et coriandre
  3. Dip chaud à l’artichaut
  4. Dip crémeux à la courgette et au sésame

Pour conserver vos grissini, placez-les dans un sac en tissu ou en papier. Mais attention, pas plus d’un jour.

Bon appétit !


Si vous aimez notre univers et nos articles, n’oubliez pas de vous abonner à notre page Facebook, notre compte Instagram ou de nous suivre sur Hellocoton.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

  1. Ca me donne trop envie !!
    J’adore ça… Au début de ma grossesse, je n’avais envie que de gressins et d’olives 🙂
    C’est une recette que j’ai bien envie de tester… Merci !

    • Vanessa Répondre

      C’est sympa comme envie. Les olives font partie de la base de mon alimentation 😉
      Depuis que je suis enceinte, je n’ai pas vraiment eu d’envie particulière. Ah si, j’ai eu une phase spaghettis bolo !

Laisser un message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate