DIY : Réaliser son déodorant

Difficile de passer à côté de la tendance des produits de beauté homemade ! Il y a, en effet, un réel engouement pour la réalisation de ses propres cosmétiques. Pourquoi ?

Nous sommes de plus en plus conscientisés par rapport aux effets néfastes de l’industrialisation. Nous souhaitons changer notre façon de vivre, nous avons envie de ralentir et de prendre du temps pour nous. Nous réfléchissons, chacun à notre manière, à une consommation plus responsable, plus saine et plus éthique.

Et si elle passait par la confection de nos produits de beauté ?

On vous donne quelques bonnes raisons de tenter l’expérience 😉 :

  • Un produit sain et naturel : on le sait aujourd’hui, même les produits de beauté les plus chers et qui se targuent d’être naturels sont loin de l’être : un joli cocktail de perturbateurs endocriniens agrémenté, entre autres, d’ingrédients toxiques ! En réalisant ses produits soi-même, on connaît sa composition et on sait qu’elle est réellement saine !
  • Une activité ludique : on enfile son costume de « petit chimiste » le temps de quelques heures et on s’amuse avec nos ingrédients. On réveille son côté créatif et on prend du temps pour soi par la même occasion !
  • Un produit sur-mesure : on adapte et on personnalise notre produit selon nos besoins ou notre type de peau, de cheveux, …
  • Un produit fait par nous-même : réaliser quelque chose de ses propres mains est toujours source de satisfaction personnelle et de valorisation 😉 .
  • Un produit plus économique : réaliser ses produits s’avèrent être moins couteux que d’acheter les produits traditionnels. Avec quelques ingrédients, la magie peut déjà opérer !

On teste le déodorant home made !

Le déo traditionnel peut être néfaste pour la santé, notamment à cause de la présence d’aluminium. Mais comme on a quand même envie de sentir bon, on se laisse tenter par la réalisation de son propre déodorant.

Bienvenue Delphine !

Et pour nous expliquer comment s’y prendre, nous avons invité Delphine à nous livrer sa recette. Delphine s’intéresse beaucoup à l’écologie, aux produits et à l’alimentation bio, à la cuisine végétarienne, elle fait des choix pour mener une vie la plus saine possible ! Vous pouvez d’ailleurs la retrouver sur son blog où elle y partage son univers !


La recette de Delphine

Je vous propose une recette de déodorant maison, facile et rapide à réaliser à partir d’ingrédients simples. Et le plus important, ce déodorant est efficace et apprécié aussi par les hommes (mon mari est fan, c’est d’ailleurs, selon lui, le plus efficace jamais utilisé).

Cette recette s’échange entre passionnées de « tambouilles maison », celle-ci est ma version 😉

Certains ingrédients viennent du site Aroma-zone que j’adore, mais il y a moyen de se les procurer ailleurs. Je vous propose également des pistes pour utiliser le reste des ingrédients pour d’autres usages et donc, ne pas les gaspiller.

Pour réaliser cette recette, il faut :

Matériel :

  • Une casserole avec un fond d’eau pour un bain marie (ou un radiateur).
  • Un petit bol en inox ou Pyrex ou verre résistant à la chaleur style conserve, confiture… (Personnellement, j’utilise le bol en inox du site Aroma-zone, j’ai déjà utilisé également une verrine en pyrex vendue avec mon cuit-vapeur).
  • Un mini fouet (une cuillère ou une fourchette peut vous dépanner).
  • Une balance de précision à 0,1g (ou du moins la plus précise possible).
  • Un pot (100 ml) ou un stick vide (disponible sur Aroma-zone ou de récupération, attention pas de roll on !).
  • De l’alcool à 70° pour stériliser le matériel ou toute autre technique efficace comme faire bouillir le matériel (pas si c’est en plastique !).

Ingrédients :

  • 50 gr d’huile de coco bio brute (on en trouve facilement en grande surface rayon cuisine du monde).
  • 30 gr de bicarbonate de soude (j’utilise celui d’Aroma-zone pour la finesse de son grain afin d’ éviter d’éventuelles irritations mais vous pouvez à défaut utiliser de l’alimentaire classique).
  • 20 gr d’arrow root (fécule que l’on trouve en magasin bio, mais la fécule de maïs peut la remplacer).
  • 5 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie ou de lavande fine.
  • 5 gouttes d’huile essentielle de palmarosa.

En option :

  • Option 1 : 5 gr de cire de Candelila (pour une version vegan, sur Aroma-zone) ou de cire d’abeille (en magasin bio)
  • Option 2 : 2 ml ou 70 gouttes de fragrance (ici, j’ai utilisé sauge-menthe-basilic disponible sur  La folie des senteurs)

Quel est l’intérêt de ce déodorant ?

Il est composé exclusivement d’ingrédients naturels (sauf pour l’ajout de la fragrance synthétique mais elle est sans phtalate), efficaces, bons pour la peau, sans aluminium ou autres substances controversées.

L’huile de coco a des vertus anti bactériennes et hydratantes, apaisantes, nourrissantes.
>>> Vous pouvez utiliser le reste de votre pot comme soin des cheveux (en faible quantité en soin quotidien ou bain d’huile hebdomadaire), soin de la peau (idem, elle va nourrir et hydrater votre peau hiver comme été) ou l’utiliser en cuisine pour donner une saveur exotique à vos plats créoles par exemple ou à vos gâteaux, à la place du beurre.

Le bicarbonate va agir contre les odeurs corporelles.
>>> Le reste s’utilise en cuisine, pour le nettoyage ou pour désodoriser vos chaussures, le frigo ou la litière du miaou, par exemple.

L’arrow root (ou fécule) va absorber la transpiration.
>>> Vous pouvez aussi en mettre dans votre lotion tonique pour peaux grasses (1 cc dans votre flacon à secouer chaque matin) ou l’utiliser en cuisine.

Les huiles essentielles proposées ici ont des vertus anti-bactériennes.
>>> La lavande est aussi apaisante, cicatrisante et anti-inflammatoire. Quelques gouttes sur votre oreiller le soir vous aideront à passer une bonne nuit . Attention à ne pas dépasser le dosage recommandé.


En ce qui concerne les options :

L’huile de coco, quand il fait plus de 25°, a tendance à se liquéfier. Si vous ne conservez pas votre déodorant au frigo, il va devenir liquide au-dessus de cette température.

L’ajout de cire permet de stabiliser la matière pour la rendre juste plus crémeuse en cas de météo chaude et de garder votre déo dans la salle de bain, l’été. Je vous déconseille malgré tout de transporter votre déo dans votre sac en cas de canicule 😉 .

L’ajout de cire est également nécessaire si vous mettez la préparation dans un stick. Par contre, si vous utilisez un pot, cela rendra votre déodorant assez dur et moins facile à prélever. Voyez d’abord comment vous allez le conditionner et où vous allez le conserver.

En résumé  :

  • Dans la salle de bain dans un pot : pas besoin de cire, mais il faudra mettre au frais en cas de fortes chaleurs.
  • Si vous utilisez un stick ou si vous partez en camping ou vivez en région chaude, il faut de la cire.

L’option fragrance, si vous n’aimez pas l’odeur des huiles essentielles, est à choisir en fonction de vos goûts. On en trouve sur différents sites (Aroma-zone, La folie des senteurs, etc…). N’ajoutez pas, par contre, d’huile essentielle style « citron » pour parfumer. Certaines sont photo-sensibilisantes et le surdosage peut être dangereux.


La réalisation

  • Désinfectez tout votre matériel et votre contenant à l’alcool à 70° et laissez sécher.
  • Pesez dans votre bol l’huile de coco (+ la cire si vous l’utilisez) et posez votre bol dans quelques centimètres d’eau frémissante (attention à ne pas vous bruler). Si vous ne mettez pas de cire, vous pouvez aussi faire fondre votre huile au soleil ou sur un radiateur.
  • Quand tout est fondu, ajoutez rapidement le bicarbonate, la fécule et les huiles essentielles (+ la fragrance si vous le souhaitez).
  • Mélangez vigoureusement sans tarder (le mélange se solidifie vite s’il fait frais) et versez le tout dans votre pot ou dans votre stick (voir le mode d’emploi selon votre modèle).
  • Placez votre produit dans le frigo pour que le mélange prenne ou à température ambiante s’il ne fait pas trop chaud.
  • C’est prêt ! Si vous n’avez pas ajouté de cire, vous obtiendrez une crème à appliquer à la main chaque matin (avec les mains propres) à température ambiante moyenne (une petite quantité suffit afin de ne pas graisser vos vêtements) ou une matière plus dure en stick si vous avez ajouté de la cire.

Alors, qu’en pensez-vous ? Qui va tester ? Nous, oui ! 🙂

Un énorme merci à Delphine pour sa disponibilité, ses conseils et sa super recette ! Retrouvez-la sur son blog, Le blog de Delphine ou sur sa page Facebook.

Si vous souhaitez tester d’autres recettes et apprendre à réaliser d’autres produits, Vladimir & Estragon, droguerie à l’ancienne, organise différents ateliers sur ce thème ! Le prochain se déroule le 23 février. Retrouvez toutes les infos sur le site ou sur la page Facebook.


Si vous aimez notre univers et nos articles, n’oubliez pas de vous abonner à notre page Facebook, notre compte Instagram ou de nous suivre sur Hellocoton.

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires

  1. Recette testée et approuvée depuis l’été dernier, et ça marche aussi sans huile essentielle ou fragrance, l’odeur de coco me suffit 🙂 (et sa fonction anti-bactérienne aussi)
    Après le bicarbonate alimentaire, J’utilise maintenant du bicarbonate officinal (qu’on trouve en pharmacie) car son grain est très très fin, et donc moins irritant.
    J’ai essayé la version avec cire, mais je la trouve moins agréable à l’application, je laisse donc mon déo au frigo quand il fait très chaud.
    Merci pour le lien vers le blog de delphine, je vais de suite aller voir ses autres recettes
    Bon WE

    • Laurélie Répondre

      Bonjour ! Et merci pour ton partage d’expérience 🙂 Ca nous donne encore plus l’envie de le tester ! A bientôt !

  2. J’utilise également cette recette depuis bientôt 1 an, et je confirme : plus d’odeurs suspectes depuis, 10 fois plus efficaces que les déos du commerce ! Merci pour le partage…

    • Laurélie Répondre

      Merci Patricia de ton témoignage, un de plus dans ce sens ! Plus d’excuses pour tester cette chouette recette 😉
      Belle journée à toi !

Laisser un message

Navigate