10 habitudes à prendre pour être optimiste !

happy list

L’optimisme, c’est quoi ?

C’est prendre la vie du bon côté, diront certains, voir la vie en rose, ou le verre à moitié plein, plutôt qu’à moitié vide, garder le moral quoi qu’il arrive. D’autres trouveront en l’optimisme une forme d’utopie ou même de niaiserie.

Philippe Gabilliet, dans son « Éloge de l’optimisme: quand les enthousiastes font bouger le monde« , définit l’optimisme comme l’anticipation positive de la réalité. En effet, les attitudes et comportements des optimistes se caractérisent par l’idée d’une conclusion positive à un évènement, ils s’enracinent dans la confiance. De même pour le psychiatre Christophe André (Vivre Heureux, Editions Odile Jacob), pour qui être optimiste amène à « supposer, face à l’incertain, qu’il existe une issue favorable et à se donner le droit d’agir pour se la faciliter « .

Il s’agit donc de regarder les choses sous un autre angle de vue, de changer sa perception du monde et d’y voir davantage de solutions que de problèmes.image

L’optimisme, c’est préférer essayer que se résigner. Et parfois ça marche. (Christophe André)

A t-on une prédisposition à l’optimisme ?

De nombreuses études se sont penchées sur la question et ont tenté de comprendre d’où venait la faculté des optimistes à « optimiser » ce qu’ils vivaient. Il y aurait bien une prédisposition génétique à notre capacité à positiver (de 30 à 50% selon de récents travaux menés dans le domaine). Et pour le reste ? Il semblerait que l’environnement dans lequel nous évoluons, notre éducation, nos expériences, les relations humaines sont des facteurs qui favoriseraient ou non cette capacité. Un contexte favorable est donc primordial pour la développer et pouvoir la laisser s’exprimer.

Il n’y a pas d’évènements misérables, il n’y a que des évènements misérablement accueillis. (Maurice Maeterlinck)

De plus, les avantages à être optimiste sont nombreux ! Il a été démontré que ce tempérament jouait un rôle positif notamment sur la santé. C’est donc prouvé, les optimistes vivent plus longtemps et en meilleure santé ! Les pensées négatives, les ruminations ont un impact physiologique néfaste sur notre corps, elles nous empêchent aussi d’admirer ce que nous avons la chance d’avoir.

Les optimistes sont donc plus confiants, en eux, mais aussi dans les autres. Ils sont attentifs aux opportunités qui s’offrent à eux, les saisissent et déploieront les moyens nécessaires pour atteindre leurs objectifs.

Développer son sens de l’optimisme quand on a une fâcheuse tendance à broyer du noir demande un effort quotidien. Il est nécessaire de contrôler notre conscience pour la protéger des trop nombreuses pensées négatives. Mais bonne nouvelle, c’est possible ! « La source du bonheur se trouve en nous-même« , donc à nous de jouer !

L’optimisme s’apprend, se construit et s’entretient !

Il suffit de donner à notre esprit de nouvelles habitudes. Comment ? On a décidé de vous y aider ! Voici nos 10 habitudes à mettre en pratique pour « prendre la vie du bon côté ».

#1 Contempler, admirer et s’émerveiller

Comme décrit dans le livre « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une« , de Raphaëlle Giordano, et dont nous vous faisions un compte-rendu ici, vous pouvez décider d’enfiler vos lunettes « Jevoislavieenrose » et, plutôt que de voir la grisaille, les choses un peu moches autour de vous, choisir de vous attarder sur les choses jolies et agréables, celles qui vous procurent du bonheur. Retrouver en quelque sorte son âme d’enfant, celle qui s’émerveille de petits riens, ralentir et prendre le temps de contempler, d’écouter, de goûter et d’apprécier les belles choses que la vie nous offre…montage

Il en faut peu pour être heureux (Balou, Le livre de la Jungle)

#2 Adopter la positive attitude

Stop à la complainte, aux prédictions et aux phrases négatives du style « je n’y arriverai pas », « ça n’arrive qu’à moi »… Cette attitude ne sert qu’à entretenir votre vision « noire » de la vie, et vous empêche d’avancer. Servons-nous de nos erreurs plutôt que de les ressasser. Une attitude positive vous aidera à trouver des solutions. Apprenez à formuler vos phrases sans négation et à utiliser la formulation positive, à remplacer chaque pensée négative par une pensée positive.

La psychologie positive n’est pas là pour nous faire oublier les problèmes mais pour nous apprendre à mieux les affronter (Christophe André)

#3 Le cadeau caché

Chaque situation ou évènement douteux de notre vie peut être déclencheur d’une transformation positive. Ces situations nous apprennent des choses sur nous-mêmes, elles nous aident à nous poser les bonnes questions, à définir nos priorités, à poser de nouveaux choix… C’est une réelle occasion d’avancer, de changer de cap et d’ajuster notre vie et nos comportements afin qu’ils soient en accord avec nous-mêmes. Il ne s’agit pas bien entendu de minimiser les émotions que peuvent procurer des situations difficiles, mais plutôt de se servir de celles-ci pour avancer. Aussi difficiles puissent-elles être, il y a toujours du positif à en extraire ! Essayez l’exercice : d’une situation négative, tentez d’en extraire des éléments positifs : prise de recul garantie 😉 . Et comme son nom l’indique, la « mauvaise passe » ne fait souvent que « passer », l’accepter est un bon début !

La vie, ce n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est d’apprendre à danser sous la pluie. (Sénèque)

#4 Dresser le best of de votre journée

Petit rituel à instaurer : à la fin de la journée, partagez en famille ou pour vous-même, les moments positifs de la journée (même dans les pires journées, il y en a). Cet exercice aidera votre esprit à se focaliser sur les éléments positifs de votre journée et à les conscientiser. Et ce sont ces pensées-là qu’il faut ruminer 😉 .Vous pouvez aussi reconnaître une chose positive à laquelle vous avez contribué ou songer à tout ce que vous avez accompli de bien dans votre journée, aux objectifs atteints.

#5 Vivre et s’ancrer dans l’instant présent

Les pensées affluent sans cesse, et quand on sait que 80% d’entre elles sont négatives, il est temps de mettre le holà ! Certes, on ne peut pas les stopper, mais on peut décider de les « laisser passer ». Les émotions négatives sont souvent en lien avec le passé ou le futur. En vous ancrant dans le moment présent, vous vous donnez la possibilité de ne pas les ruminer. Comment ? En focalisant toute votre attention sur ce que vous vivez dans l’instant : par exemple en prenant conscience de votre respiration, en s’attardant sur ce que vous voyez, ce que vous sentez ou ressentez, les odeurs, les bruits, les goûts, les sensations que cela vous procure. Pratiquer la pleine conscience peut vous y aider : il s’agit d’une technique de méditation définie comme le fait de « porter son attention sur le moment présent, instant après instant, de façon intentionnelle, et sans jugement de valeur » (John Kabat-Zinn, 1993). « La pratique de la pleine conscience permet d’améliorer sa qualité de vie, de développer sa sérénité, de mieux se connaître et découvrir les autres, mais aussi de gérer les émotions, le stress, l’anxiété, les ruminations mentales, … » (www.pleine-conscience.be)

sentiment-998340_640

#6 (Sou)rire

Cela peut en effet paraître tout bête mais, ici aussi, les études sont formelles : le fait de rire permet à notre cerveau de secréter des endorphines, il libère alors des hormones de bien-être et diminue celles du stress. Rire a donc un véritable effet relaxant sur tout le corps mais aussi sur notre respiration (sans parler de ses vertus sur notre santé et notre sommeil). Il amène sans conteste l’optimisme : il influence de façon positive notre vision de la vie, nous permet de relativiser et de prendre du recul. Et en plus, c’est gratuit ! On vous conseille dès lors de regarder des films drôles, d’aller voir des spectacles humoristiques, de fréquenter des comiques, de pratiquer l’humour et l’auto-dérision, et de sourire le plus souvent possible 😉 .

woman-918707_640

J’ai décidé d’être heureux, car c’est bon pour la santé (Voltaire)

#7 Collectionner les phrases positives, les mantras

Récoltez, découpez, recopiez, collectionnez des petites phrases positives, des citations qui vous inspirent. Vous pouvez aussi les afficher dans des endroits stratégiques et les relire au gré de vos envies, de vos besoins, ou même vous confectionner un petit cahier. Ces petites phrases font du bien au moral, elles sont source d’inspiration, elles peuvent nous rebooster, nous (re)donner confiance, nous apaiser aussi, nous procurer du plaisir, nous faire sourire. Bref, c’est le bon plan pour faire le plein d’optimisme ! Chez nous, c’est adopté et on compte bien en partager ici avec vous tous les lundis pour commencer la semaine avec le sourire 😉 .female-865110_640

#8 Dire merci, éprouver de la gratitude

Quand vous remerciez un proche pour un moment apprécié, que vous êtes reconnaissant d’être en bonne santé ou que vous vous estimez chanceux d’avoir pu admirer de belles choses, vous augmentez votre capital « bonheur ». En effet, témoigner de la gratitude envers des personnes ou le monde qui vous entoure est un chose toute simple à mettre en pratique pour se sentir plus heureux, être plus enclin à des pensées positives et développer son optimisme. Cela renforce également la relation à l’autre. Avant de vous endormir, dire merci pour des choses que vous avez vécues dans votre journée vous permet de vous centrer sur les moments positifs de celle-ci, d’intensifier votre bonne humeur et de vous apaiser.

#9 Lâcher prise sur les choses sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle

A quoi bon ruminer la pluie qui tombe, un embouteillage, ou ce qu’il pourrait bien vous arriver demain ou après-demain ? Oui, tous ces exemples peuvent être contrariants, mais vous n’avez aucun contrôle dessus. Vous énerver, ressasser ces contrariétés vous replonge dans le cercle vicieux des pensées négatives. Vous dépensez alors votre énergie pour des choses que vous ne pouvez absolument pas prévoir ou changer. Il serait plus utile d’utiliser cette énergie à changer ce qui peut être changé, ce qui est entre nos mains pour améliorer notre vie.

#10 S’entourer de gens positifs et optimistes

Oui parce que sinon, tous vos efforts seront vains. Les gens qui vous tirent vers le bas, très peu pour vous, s’il vous est déjà difficile de rester optimiste. Ils peuvent vite venir (re)nourrir vos pensées négatives. Si vous devez les fréquenter coûte que coûte, proposez-leur un concert ou un bon film au ciné (un film comique de préférence), ça devrait limiter les conversations 😉 . Et sinon, vous pouvez toujours choisir de vous éclipser des pauses-café négatives, de changer de sujet dès que cela s’avère possible, ou simplement de faire lire cet article à ces personnes. Qui sait … ? L’optimisme appelle l’optimisme 😉 .


Vous l’aurez compris, devenir optimiste demande un peu de travail. Mais à force de petits efforts quotidiens, on peut modifier son mode de fonctionnement, et ça, ça vaut vraiment le coup !

Pour vous aider dans cette voie, voici un petit mémo à imprimer (il vous suffit de cliquer dessus) et à garder sous les yeux pour s’exercer à ces nouvelles habitudes 🙂 .memo petite

Et puis, être optimiste c’est contagieux ! Comme le disait Vanessa hier dans son « inspiration de la semaine« , quand on envoie des ondes positives, on en récolte encore plus… Alors allez-y, semez partout des petites graines d’optimisme 🙂 .


Si vous souhaitez approfondir le sujet, voici quelques idées de lecture :

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires

  1. Super article ! Je suis une vraie addict du best-of de la journée. En cas d’épreuve, je fais la liste des choses qui vont m’aider à la traverser. Et j’ai toujours sous la main un petit board pinterest de phrases inspirantes dans lequel je peux piocher à tout moment. J’ajouterais aussi « ne pas porter de jugement » : laisser les choses être comme elles sont, sans les juger négatives ou positives.

    • Laurélie Répondre

      Merci Adèle ! C’est toujours un plaisir de lire tes commentaires 🙂 Et merci de partager avec nous ton point de vue et ton conseil supplémentaire… Il faudra l’ajouter à la liste, parce qu’il me semble effectivement important 😉 A bientôt !

  2. Merci pour cet article. C’est vraiment ce dont j’avais besoin en ce moment dans mon travail sur moi-même. Je vais imprimer la petite liste directement et aller la coller sur mon miroir pour le voir tous les jours 🙂

    • On est encore plus contente d’être utile pour nos lectrices ! N’hésitez pas à revenir nous donner des nouvelles par la suite 🙂

Laisser un message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate