Nos lectures « coup de cœur » de l’été

Cet été, Laurélie et moi, on a pas mal lu de jolies histoires. Et parmi toutes ces lectures, nous avons chacune eu un coup de cœur pour un roman en particulier. C’est de ces deux livres dont nous avions envie de vous parler aujourd’hui pour vous raconter comment et pourquoi ils nous ont touchées…

2pourprix1vanessaTu comprendras quand tu seras plus grande

Virginie Grimaldi, Ed. Fayard

Virginie Grimaldi - Tu comprendras quand tu seras plus grandeVirginie (qu’on appelle Ginie) se livre sur son blog, Femme Sweet Femme, depuis 2009 et je le lis (presque) régulièrement depuis autant d’années. A l’époque, j’étais blogueuse aussi, mais sur un autre terrain de jeu qui a, depuis, disparu dans les tréfonds des internets. Bref, de cette période, j’ai gardé l’habitude de lire certains blogs qui ont continué à me toucher et celui de Ginie en fait partie. J’aime son écriture à la fois drôle et tendre, sincère et parfois un peu piquante aussi. Évidemment, lorsqu’elle a sorti son premier roman en 2015 (Le premier jour du reste de ma vie), j’ai sauté dessus, et j’ai adoré.

Lorsque le second a été annoncé, je l’ai attendu avec impatience, mais j’avais décidé de le garder bien au chaud pour les vacances. J’ai donc emmené Ginie et son second roman avec moi cet été au Mexique.

Le résumé :

Tu comprendras quand tu seras plus grande, c’est l’histoire de Julia, une jeune femme qui vit une période pas très heureuse dans sa vie et qui atterrit au hasard d’une annonce et d’une fuite en avant dans une maison de repos en tant que psychologue. Elle se retrouve donc au milieu d’une galerie de personnages atypiques à se demander si elle est bien à sa place. Et sa place, elle la trouvera petit à petit, au fil des liens qui se créent, des petits bonheurs quotidiens, de la vie qui s’amuse.

Ce livre, c’est une tranche de vie, une histoire de femme qui se retrouve et qui retrouve le sourire. C’est aussi une belle leçon de résilience et de retour au bonheur.

Pourquoi j’ai aimé :

  • Parce que je suis une adepte des romans « Feel Good« . Je lis quasiment chaque soir avant de m’endormir et j’ai besoin de douceur, d’optimisme et de belles histoires pour faire la transition entre ma journée et ma nuit. Le monde va déjà bien mal assez que pour me plonger dans le sommeil avec des émotions négatives. Ce roman de Virginie Grimaldi m’a apporté ce réconfort et cette douceur que je recherche dans la lecture.
  • Parce qu’il y a un je-ne-sais-quoi qui m’a touchée directement dans le personnage de Julia. Des souvenirs qui réveillent les nôtres. Des blessures que l’on connait par cœur. Des questions que l’on se pose toutes. Virginie a su capturer dans son personnage des facettes de chacune d’entre nous.
  • Parce que j’ai retrouvé au fil des pages l’écriture de Ginie et sa façon bien à elle de décrire le monde. C’est quelque chose qui m’a tout de suite plu dans son blog et que j’ai eu grand plaisir à retrouver au fil des pages du premier et du second roman.
  • Parce que chaque habitant de la maison de repos est un personnage à part entière, avec son histoire, sa personnalité attachante (ou détestable dans certains cas) et qu’ils forment ensemble un joli tissu de fond pour l’histoire.
  • Pour la fin, qu’évidemment je ne vous dévoilerai pas, mais qui m’a surprise autant qu’émue. J’ai refermé la dernière page avec le sourire et l’impression que Julia et ses acolytes allaient me manquer un bon moment.

Je vous recommande ce livre si vous êtes, comme moi, à la recherche d’histoires et de personnages dont vous vous sentirez proches. Si vous aimez les livres qui vous donnent le sourire et des émotions positives, foncez !


2pourprix1laurelieBertrand et Lola

Angélique Barbérat, Ed. Michel Lafon/J’ai lu

Bertrand et Lola

J’ai beaucoup lu cet été, de très chouettes romans. Mais j’ai eu un véritable coup de coeur pour le roman d’Angélique Barbérat, Bertrand et Lola. D’ailleurs, Gérard Collard dit à propos de ce livre « Vous commencez et vous êtes foutu !« . Et j’ai été « foutue » dès la première page.

Il s’agit donc du deuxième roman pour l’auteure, son premier roman L’instant précis où les destins s’entremêlent avait connu un véritable succès.

Bertrand et Lola a été publié début 2015, il n’est pas tout récent donc. Mais, grande adepte des bibliothèques, je l’ai déniché cet été. Alors peut-être l’avez-vous déjà lu ou en avez-vous déjà entendu parler. Mais, fonctionnant au coup de cœur, il était impensable pour moi de ne pas vous le présenter.

Le résumé

Peut-on tomber amoureux en dix secondes ? Angélique Barbérat raconte ici l’histoire bouleversante d’un homme et d’une femme emportés par leur rencontre inattendue. Lola, hôtesse de l’air, est sur le point de se marier, Bertrand, lui, est photographe, épris de liberté et de grands espaces. Tous deux pensaient contrôler leur vie… Et pourtant, durant quelques heures d’un bonheur insoupçonné, Bertrand et Lola vont s’aimer et tout oublier. Ils vont alors prendre la plus sage et la pire des décisions : poursuivre leur chemin séparément. Mais quand on est envahi par un si grand amour, tout devient plus fort, l’absence, le manque, l’attente, le besoin, le remords. Piégés dans leur propre vie, comment Bertrand et Lola pourront-ils se libérer

Pourquoi j’ai aimé :

  • Dès les premières lignes, j’ai été happée par le récit de cette rencontre inattendue, qui bouleverse les vies et le chemin tout tracé des deux héros. Ils n’étaient ni l’un ni l’autre prêts à l’éventualité d’une telle rencontre. Leur amour va pourtant les hanter… L’auteure entre directement dans le vif du sujet, pas de détails superflus, pas de longues descriptions qui desserviraient le récit.
  • Le style de l’auteure est pour moi un véritable atout dans ce roman. C’est pourtant celui-là qui a été le sujet de nombreuses critiques : pour certains, il rend le récit confus mais pour ma part, il le rythme et le rend vivant. Alors oui, il faut quelques pages pour s’y faire, mais, sincèrement, on s’y habitue 😉 . Dialogues et pensées s’entremêlent, des phrases courtes, des passages rapides entre les personnages, des mots justes ajoutent une sincérité bouleversante à l’histoire de Bertrand et de Lola.
  • Les personnages qui entourent les héros sont aussi extrêmement attachants. On ne peut qu’être touché et marqué par la spontanéité et la particularité de la petite soeur de Lola, Elsa (je vous laisse découvrir pourquoi 😉 ), par les mamans respectives de Bertrand et de Lola, leurs vies, leurs secrets.
  • Le suspense ! Loin d’une simple histoire d’amour, et hormis le suspense de leur destin commun, Bertrand et Lola, chacun dans leur vie, traversent des épreuves qui vous captivent. On voyage énormément aussi derrière l’oeil du photographe, de Russie en Afrique, à travers les moments où il saisit le beau. Tout dans ce livre est d’ailleurs une question de moment, tout se joue sur le fil, tout se joue sur un instant précis !
  • L’auteure aborde ici les rencontres qui, sans que l’on s’y attende, marquent une vie. Elle évoque avec douceur la question du choix. Le choix du coeur ou le choix de la raison

Bref, un livre qu’on ne lâche pas avant la dernière ligne… Je le conseille vivement ! 🙂


Voici nos deux coups de cœur estivaux. Et vous qu’avez-vous lu cet été ? Des conseils pour nos prochaines lectures ?

Si vous aimez les livres, vous pouvez aussi lire notre article « 10 objets pour un automne cosy » dans lequel on vous présente quatre autres titres très chouettes.

A très vite !


Si vous aimez notre univers et nos articles, n’oubliez pas de vous abonner à notre page Facebook, notre compte Instagram ou de nous suivre sur Hellocoton.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires

Laisser un message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigate